ma pomme  François Vanderesse

  auteur du site


    Un bricoleur de l'histoire...

Un minimum de présentation ou alors passez à la suite : 

François Vanderesse Je ne suis pas né à Pouilly, je n’y ai vécu que peu de temps. Interne dès 11 ans à Verdun, puis à Saint-Dizier et finalement à Charleville, je n’y étais qu’en pointillé, au hasard de vacances trop courtes. Dès 1969, j’habitais Charleville et ne venait à Pouilly que pour voir mes parents.

L’histoire de ce village aurait pu n’être qu’une préoccupation lointaine.
Mais deux personnes m’ont donné le goût de la recherche historique : le chanoine Jean Rouyer et Jean Garry, curé de Pouilly.
Je ne fais pas partie de l’enseignement, je ne suis pas historien. Tout au plus, amateur, au sens noble de l’histoire.
Je me suis donc mis à éplucher les registres et tenter une généalogie exhaustive de nos ancêtres. Puis en voulant leur « donner vie »  le passage à leur petite histoire s’est imposé.
La grande histoire nous est connue. On nous en a assez parlé à l’école. Les grandes dates, les guerres etc.
L’histoire des Français s’attarde sur la catégorie aisée de la population, rarement sur le petit peuple qui représentait plus de 90% de la population et dont nous sommes les descendants.
Ce sont donc ceux-là qui m’intéressent.

"Au récit continu des batailles, des traités, des intrigues, à l'histoire trépidante des héros devrait succéder l'histoire des inconnus de la terre, par qui se fait aussi l'histoire." Fernand Braudel (1902 – 1985)

Je n’ai pas assez interrogé les anciens, pas pris assez de photos, pas assez récupéré d’archives. Et maintenant cette mémoire disparaît. Je me suis donc attelé à rechercher ce qui pouvait encore exister et être sauvé.

Après quelques années, je me suis retrouvé à la tête d’une masse d’informations que je ne maîtrisais plus. D’où l’utilisation d’un site internet en local qui me servait de pense-bête.

Un ami Hongrois, Peter Brucker, rencontré en Afrique, fournisseur d’accès informatique dans son pays, m’a proposé de mettre ce site en ligne. Ce qui fut fait en 2014 mais non référencé. Seuls des amis, des parents, la mairie de Pouilly, les archives de la Meuse (AD55 284 J) et de Stenay y avaient accès.
Et puis, certains m’ont demandé d’en faire un livre… Vaste programme. Anne Marie et Isabelle Guichard s’y étaient aventurées voilà quelques années, alors pourquoi pas ?
L’écrit avait ma faveur car la pérennité d’internet et des supports informatiques reste à prouver. Si bien qu’en 2019 je me suis lancé dans l’aventure.
Mais ce n’est pas simple. Comment rendre linéaire la lecture d’évènements dispersés dans des pages interactives ? Dans un livre sauter de page en page risque de vite lasser.
Et comment l’organiser ?
Adopter la présentation des monographies du XIXe semblait une solution. Mais je préfère finalement composer ce livre en deux parties. Une première qui sera l’histoire générale du village et de notre région et qui pointera dans la seconde partie sur les évènements, bâtiments, personnages spécifiques etc.

Il faut y voir le travail de plusieurs années, avec ses défauts, ses qualités, sans doute ses erreurs et des oublis. Je souhaite seulement que cet ouvrage perpétue notre histoire et espère que d’autres reprendront le flambeau.

J’assume ce que j’écris, mais ne suis pas fermé à la critique si elle est justifiée et constructive.

En attendant une éventuelle édition, voici la version internet de l'histoire de Pouilly.

Bonne lecture.

François Vanderesse.